Biologie de la peau

trioxopimélate d’éthyle

info dans groupe Glossaire

info articles lies mot

p align=justify>Le Diéthyl acétone dioxalate, heptane dioïque acide trioxodiester (TPE®) est obtenu au cours d’une étape de la synthése de l’acide chélidonique. Il est constitué de deux molécules tautomères : une molécule de structure cétone vraie (forme oxydée) et une molécule de structure cétoénolique (forme réduite).

Les deux molécules tautomères réduisent la production de mélanine   en inhibant l’activité de la tyrosinase par un double mécanisme. D’une part, les formes cétoénoliques sont très réactives : elles vont capter les électrons nécessaires aux réactions de réduction catalysées par la tyrosinase, pour se transformer en forme cétone vraie (tricétone ayant un fort pouvoir réducteur). Les oxydations de la tyrosine en DOPA et de la DOPA en DOPA quinone sont ainsi inhibées. D’autre part, le TPE® sous sa forme énolique, est un grand chélateur d’ions métalliques qui va séquestrer les ions cuivriques, ce qui va inactiver la tyrosinase.

Après 2 mois de traitement, une diminution de la pigmentation   est observée due à une réduction de la quantité de mélanine dans les cellules. Afin d’obtenir une plus grande activité, le TPE® est utilisé sous forme de liposomes   à différentes concentrations dans les produits cosmétiques.

Il n’est pas encore employé dans les préparations pharmaceutiques.

Il ne provoque pas d’irritation cutanée. Des tests de mutagénicité et d’hypoallergénicité ont été menés et aucun effet négatif n’a été constaté.

Il existe un brevet en Europe, Asie, Etats-Unis et au Canada.

Articles

Les produits dépigmentants

jeudi 14 avril 2016 par Eve Oualid-Bokobza

Mots-clés dans le même groupe

Autres groupes de mots-clés

Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 928435

Suivre la vie du site fr    ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.17 + AHUNTSIC

Creative Commons License

Visiteurs connectés : 9