Biologie de la peau

peroxyde d’hydrogène /eau oxygénée/dioxyde d’hydrogène

info dans groupe Glossaire

info articles lies mot

Le peroxyde d’hydrogène (H2O2), également appelée dioxyde de dihydrogène ou « eau oxygénée » est très soluble dans l’eau, pénètre facilement les membranes biologiques, et peut provoquer la dégradation des protéines, la libération de Fe3+, l’oxydation de l’ADN, de lipides, ou encore de thiols, mais également l’inactivation d’enzymes. Sa capacité à traverser les membranes biologiques et à diffuser loin de son lieu de synthèse, fait du peroxyde d’hydrogène une des composantes utilisée par les cellules dans la signalisation intra et/ou intercellulaire. En effet, en faible concentration, il ne présente pas de toxicité pour la cellule. Cependant, en forte concentration, il induit une cytotoxicité par le biais des DROs   qu’il génère. En se décomposant en anions hydroxyles et en radicaux hydroxyles   par la réaction de Fenton en présence de sels métalliques (Fe2+ et Cu+), il devient toxique.

Articles

Le stress oxydant cutané

samedi 16 juin 2012 par Michel Démarchez

Mots-clés dans le même groupe

Autres groupes de mots-clés

Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 853716

Suivre la vie du site fr    ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.17 + AHUNTSIC

Creative Commons License

Visiteurs connectés : 35