Biologie de la peau

œstrogène/œstrogènes

info dans groupe Glossaire

info articles lies mot

Les œstrogènes sont des hormones sexuelles stéroïdes à 18 atomes de carbones (C18),dérivées du cholestérol. Les trois principaux oestrogènes naturels sont :

  • l’estradiol (E2, forme majoritaire secrétée par l’ovaire chez la femelle non gestante, obtenue par aromatisation de la testostérone),
  • l’estriol (E3, produit principalement au cours de la gestation par le placenta)
  • ’estrone (E1, produit pendant la ménopause par aromatisation de l’androstènedione).

Les œstrogènes, lipophiles, diffusent rapidement à travers les membranes cellulaires pour agir sur leurs récepteurs, appartenant à la superfamille des récepteurs nucléaires. Ils sont produits principalement par les gonades et les surrénales.

Les œstrogènes sont présents aussi bien chez la femme que chez l’homme, bien qu’ils soient produits en plus grande quantité chez la femme en période d’activité génitale.

Chez la femme, les œstrogènes sont synthétisés dans les ovaires et en moindre quantité dans le cortex surrénalien. Au cours de la gestation, une quantité considérable est également produite par le placenta. La voie de biosynthèse des œstrogènes est initiée à partir du cholestérol et passe par la formation de progestérone puis d’androgènes. Les androgènes, précurseurs des oestrogènes, sont synthétisés dans les cellules thécales puis ils diffusent ensuite dans les cellules de la granulosa où ils sont convertis en oestrogènes par une aromatase. Pendant la phase lutéale, le corps jaune sécrète également de grande quantité de progestérone et d’oestrogènes. La production des œstrogènes est stimulée par les hormones antéhypophysaires, la FSH (Follicle-stimulating hormone) et la LH (Luteinizing hormone). Après la ménopause, les œstrogènes proviennent de la transformation des androgènes surrénaliens, sous l’action de l’aromatase des tissus périphériques.

Chez l’homme, les œstrogènes sont formés dans le testicule et dans les glandes corticosurrénales. Dans le testicule, la voie de biosynthèse des œstrogènes est initiée dans les cellules de Leydig et les androgènes sont aromatisés en œstrogènes dans les cellules de Sertoli.

Les œstrogènes agissent sur le développement des caractères sexuels secondaires et le contrôle du cycle menstruel. Outre leur rôle paracrine dans les ovaires, leurs effets sur l’axe hypothalamo-hypophysaire et la stimulation de la croissance des organes sexuels, les œstrogènes agissent également sur de nombreux autres tissus.

Articles

Le vieillissement cutané

mardi 31 juillet 2012 par Michel Démarchez

Mots-clés dans le même groupe

Autres groupes de mots-clés

Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 1018918

Suivre la vie du site fr    ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.17 + AHUNTSIC

Creative Commons License

Visiteurs connectés : 38